Comment savoir si mon enfant a assez mangé ?

 

Lorsque l’alimentation de bébé se limite au lait, il est relativement simple de juger s’il a assez mangé ou non. Mais en prenant de l’âge, les choses se compliquent et certains parents constatent que leur enfant, auparavant plutôt bon mangeur, se montre désormais repu après quelques bouchées seulement. Se pose alors la question de savoir comment déterminer si la quantité de nourriture absorbée est suffisante pour répondre à ses besoins nutritionnels et plus généralement s’il mange comme il faut. Voici ce qu’en disent les pédiatres.

Les enfants restent très suivis par le corps médical


En tant que parent, il est très difficile de rester de marbre face à l’état de santé de son enfant, surtout lorsque cela concerne son alimentation. Toutefois, gardez à l’esprit que les tout petits ont droit à des bilans médicaux réguliers chez le pédiatre qui, outre vérifier son développement cognitif et moteur, ont pour objectif de définir une courbe de croissance et de surveiller leur prise de poids. Le pédiatre reste également attentif aux différentes carences qui pourraient subvenir et vous avertira s’il décèle des anomalies. S’il juge le poids de votre enfant satisfaisant, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Aussi, sachez que contrairement à ce que l’on pourrait penser, un enfant, même en bas âge, sait ce qu’est la sensation de satiété. Peut-être avez-vous remarqué qu’un nourrisson au bout de quelques cuillerées a tendance à tourner la tête, à garder la bouche fermée voire à recracher les aliments. Eh bien l’explication est simple, il écoute son corps qui lui dit qu’il n’a plus faim ! Rassurez-vous, en aucun cas un enfant ne se laissera mourir de faim. Inutile donc de trouver un quelconque problème dans son alimentation en partant du postulat que ses camarades du même âge ont un meilleur coup de fourchette. Chaque individu est différent, peut-être simplement que votre enfant fait partie de ceux qui n’auront jamais un gros appétit.

Que faire si l’on remarque un changement de comportement ?

 

Si certains enfants sont des petits mangeurs, il y a aussi ceux qui finissent scrupuleusement toujours leur assiette. Cependant, du jour au lendemain, il peut arriver de remarquez un changement dans ses habitudes alimentaires. Encore une fois, pas de panique ! Peut-être simplement que votre enfant est fatigué et qu’il a davantage besoin de dormir que de manger. Il se peut aussi que le repas précédent ait été trop copieux ou qu’il ait bu pas mal d’eau ou de jus et que son estomac n’est pas encore fin prêt pour accueillir une telle quantité de nouveaux aliments. Dans certains cas, son manque d’appétit peut être dû à la qualité des plats qui n’est pas à son goût. Sondez-le sans lui mettre la pression s’il est en âge de s’exprimer. Certainement vous motivera-t-il la raison de sa petite faim. Diversifiez la nourriture servie, évitez les repas devant la télévision et surtout innovez avec de nouvelles recettes. Si vous êtes féru de cuisine, faites-le participer à la préparation des repas. Ainsi, peut-être retrouvera-t-il son appétit tout en prenant plaisir à goûter à de nouvelles saveurs.

 

 

Ne jamais forcer un enfant à manger


Si votre enfant rechigne à manger, ne le forcez surtout pas ! Un enfant a le droit de ne pas terminer son assiette et le repas doit toujours rester un moment convivial. Inutile aussi de faire dans le chantage ou dans la culpabilisation s’il refuse de manger un plat en particulier. Certes, avec l’âge, un enfant commence à construire des préférences alimentaires et peut réclamer une plâtrée de pâtes plutôt qu’un bouillon de légumes, mais c’est aussi à vous de lui montrer le bon exemple. Si votre alimentation est saine et équilibrée et que les repas sont goûteux et cuisinés avec amour, vous avez davantage de chance que votre enfant les consomme avec plaisir que si vous lui servez une assiette à lui tout en vous gavant de plats gras et salés devant ses yeux. Avec un peu d’inventivité, il n’est pas si difficile de faire aimer les légumes à son enfant ! Limitez aussi les grignotages, respectez le rythme des repas, et ne le pressez pas lorsqu’il a la fourchette à la main. Même s’il vous paraît difficile de le laisser gérer sa faim, faites l’effort de lui laisser de l’autonomie. Quelle que soit la situation, privilégiez le dialogue. Vous pouvez par exemple lui expliquer pourquoi il est important de bien manger, et manger de tout, que l’alimentation est le pilier de la santé, un moyen de grandir, de devenir plus fort… Surtout, ne le comparez pas aux autres et ne faites pas des repas un défi. S’il ne mange pas, ne le punissez pas et s’il mange bien, ne le félicitez pas. Il est très important que votre enfant garde une relation saine face à l’alimentation sous peine de nourrir de futurs troubles alimentaires comme l’anorexie et la boulimie dont il est très difficile de sortir.


Commentaires

  1. Finally a simple to understand information, appreciated!

    Also visit my blog: 메이저사이트

    RépondreSupprimer
  2. A lot more people ought to look at this and understand this side of the story. It’s surprising you aren’t more popular given that you definitely possess the gift. 경마사이트

    RépondreSupprimer
  3. May I simply just say what a relief to discover someone that actually knows what they are talking about online. You actually know how to bring an issue to light and make it important. 카지노사이트

    RépondreSupprimer
  4. Thanks for sharing this awesome content, it would be helpful
    Guys just sharing, I’ve found this interesting! Check it out! 사설토토

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire